LyricsRéalise

Sat l'Artificier

Last update on: July 25, 2017
No translations availableNo translations available
We detected some issues
If you found mistakes, please help us by correcting them.

PREMIER COUPLET Baby, je viens pas te parler de PIB, ni de taux de croissance mais te balancer mes idées. Certains aimeraient les voir prohibées, Vu que je baigne dans la réalité à m'en être imbibé/Je Soussigné Sat déclare emmerder le système, ceux qui nous gouvernent,

Ceux qui tirent les ficelles, ceux qui nous asservissent, nous suppriment quand y'a plus de jus, quand on rend plus service/ Les mêmes qui font bosser des gosses en Asie, les nostalgiques du 3eme Reich, Collabos et Nazis/ Ceux que la justice ménage, Mais pas quand c'est pour mettre un frère en cage/Les mêmes qui oppressent et oppriment, nous poussent au vol, au deal, au Crime, donnent autant de douleurs à nos rimes/Aussi peu de valeur à nos vies, aussi peu d'avenir pour nos fils et nos filles {Refrain:} Réalise toute cette merde qui se mondialise, crois pas que je dramatise, seuls les durs survivent et cicatrisent. Mon Mic à 2 mots à te dire/ Réalise toute cette merde qui se généralise, crois pas que je dramatise, Dédié aux insoumis, aux insoumises, Aux martyrs. Mon Mic a 2 mots à te dire DEUXIEME COUPLET On nous promet un monde meilleur, mais que dire de ce que les femmes subissent ici ou ailleurs/ Que dire de ce que l'homme Blanc aura fait dans le Maghreb, en Afrique, ou avec les Indiens en Amérique, Que dire du combat de Bob Marley pour la Jamaique, De la corruption des flics/ Des trafics d'influence et les hautes sphères, des génocides de peuple que l'ONU laisse faire/ Si nos rues font de nos gosses des ennemis des cibles, nos écoles savent en faire des vrais imbéciles /A l'heure ou certains Donneraient tout pour y aller, les nôtres pensent qu'à y foutre le Bronx ou tailler/ Sur à parier, rien ne changera d'ici Demain, hormis la date et la des billets de mains/ J'ai fait un rêve comme Martin Luther King, Miss! et y'a peu de chances Qui se réalise {Au Refrain} TROISIEME COUPLET Dédié à ceux qui triment pour remplir le frigo, à ceux qui nourrissent les leurs par des bizs illégaux./ Dédié au béton et Aux ghetto, à ceux qui m'écoutent dans leurs caisses, sur leurs platines ou magnetos./ Dédié à ceux qui sauvent des vies dans Les hostos, dédié à Coluche et ses Restos/Dédié aux nôtres qui étudient le jour et bossent le soir avec l'espoir de changer Le monde et le courant de l'histoire/ Dédié aux déracinés, aux innocents assassinés, à tous ceux qui s'aimaient mais sont Partis trop tôt tués pour leur religion ou leur couleur de peau/ C'est dédié à tous ceux qui errent, 1, à ceux tombés pas Plus tard qu'hier, 2, à toutes ces jeunes filles déjà mères, à tous ceux qui n'espèrent plus rien de l'Etat ni du maire, 3/ C'est Qu'un hommage à ceux qui partagent ma rage, c'est qu'un hommage à mes Cheyennes et apaches / Qu'un hommage à ceux qui Partagent ma rage, qu'un hommage à mes Cheyennes et Apaches. {Au Refrain}

No translations availableNo translations available
  • 0

Last activities

Musixmatch for Spotify and
Apple Music is now available for
your computer

Download now